Covid-19 : Le monde agricole mobilisé

Publié le 21 mars 2020

Toutes les filières sont suivies, mais une inquiétude particulière s’exprime pour l’horticulture : la Sica Marché aux fleurs de Hyères a dû cesser son activité, et les producteurs sont dans l’impossibilité de commercialiser leurs productions.

Face aux mesures qui s’imposent pour faire face à l’épidémie de coronavirus, les organisations agricoles du Var s’adaptent pour répondre aux exigences du confinement, et accompagner au mieux les professionnels de l’agriculture.

Alors que les mesures relatives à la lutte contre le coronavirus sont de plus en plus restrictives, les rendez-vous inscrits à l’agenda agricole varois sont annulés, ou reportés, les uns après les autres. La Chambre d’agriculture a annulé l’ensemble de ses formations et réunions jusqu’à nouvel ordre ; elle a également fermé les portes de ses trois sites (Draguignan, Vidauban, Hyères) au public.

Les agents et conseillers, qui télétravaillent, restent toutefois joignables par téléphone et par mail, soit en direct, soit par l’intermédiaire du standard (04 94 50 54 50), pour toutes les démarches courantes.

Accompagner au mieux les entreprises agricoles

Le numéro unique de la cellule de crise de la Chambre a par ailleurs été réactivé. Toutes les entreprises agricoles qui se posent des questions – ou rencontrent des difficultés en lien avec la crise sanitaire actuelle – peuvent joindre ce service au 04 94 99 75 21. Les équipes s’emploient, en lien avec les organisations professionnelles et les services de l’État, à centraliser et faire circuler les informations utiles, qui sont progressivement mises en ligne sur le site internet de la Chambre d’agriculture.

Les agriculteurs et agricultrices peu-vent notamment y consulter les démarches à effectuer en tant qu’employeur, les mesures immédiates de soutien aux chefs d’entreprises, le plan de soutien des entreprises impactées, mais aussi les consignes de protection à mettre en place sur les points de vente.

Toutes les filières concernées

Bien entendu, nous sommes tous concernés et nous allons appliquer avec sérieux les consignes données par le président de la République, et accompagner les agriculteurs et les agricultrices. Les agents restent mobilisés”, assure Fabienne Joly, présidente de la Chambre d’agriculture du Var, ce mercredi matin.

Toutes les filières sont suivies, une inquiétude particulière s’exprimant pour l’horticulture. La Sica Marché aux fleurs de Hyères a dû cesser son activité, et les producteurs sont dans l’impossibilité de commercialiser leurs productions. “C’est un des secteurs qui va se retrouver dans une grande souffrance, avec des pertes économiques colossales. C’est compliqué aussi pour le maraîchage, avec les restrictions de circulations et la fermeture de certains marchés. Nous travaillons pour approvisionner les points de vente et mettre en place, avec les communautés de communes, des plateformes où – à certaines heures et certaines conditions –, les gens pourront avoir de la marchandise locale en circuit court. Pour la viticulture, l’enjeu prioritaire est de pouvoir continuer à travailler pour préserver le végétal et la récolte à venir. Pour l’élevage, il faut obtenir les dérogations nécessaires pour la gestion des troupeaux et de la production”, explique Fabienne Joly.

Aujourd’hui plus que jamais, on compte sur les agriculteurs pour avoir des produits sains de proximité, qui contribuent au bien-être de la population, et nous répondrons présents”, poursuit la présidente de la Chambre qui a aussi “une pensée sincère pour tout le corps médical qui se retrouve en première ligne”.

La MSA Provence Azur a aussi fermé ses portes au public, mais prévoit de pouvoir accueillir les personnes les plus fragiles en cas de nécessité. Pour toute urgence sociale, il est possible de contacter le 04 93 72 68 53 et de laisser un message, afin d’être rappelé par un conseiller. Le contact par courriel est autrement privilégié, par l’intermédiaire de l’espace privé des ressortissants sur le site internet MSA. Un numéro spécial (0800 130 000) est ouvert pour toutes questions relatives au coronavirus. Le report des charges est acté. Les exploitants peuvent par ailleurs télécharger une attestation de situation, pour justifier de leur activité. “Nous sommes en contact avec la Chambre, les syndicats et la Direction régionale de l’agriculture pour permettre aux agriculteurs de travailler et d’être accompagnés”, indique Antoine Pastorelli, président de la MSA Provence Azur.

Les informations à disposition seront actualisées, quotidiennement, pour répondre aux nombreuses questions de la profession. 

Gabrielle Lantes


Covid-19 Coronavirus organisations agricoles confinement