Groupama Méditerranée : L’assureur sait ajuster son braquet

Publié le 08 mai 2019

Jeudi 25 avril, Jean-Pierre Constant signait sa première assemblée générale en tant que président de la caisse régionale.

Jeudi 25 avril, pour sa première assemblée générale en tant que président de la caisse régionale, Jean-Pierre Constant a eu plaisir à présenter aux côtés du directeur général, Michel Penet, les bons résultats de l’assureur mutualiste. L’assemblée générale s’est terminée par une table ronde en présence du cycliste, Thibaut Pinot, et du directeur sportif, Sébastien Joly. Depuis 2018, Groupama est en effet associé à la FDJ en tant que sponsor.

Terminant le cycle des assemblées de fédérations départementales, c’est au parc des expositions d’Avignon, que Groupama Méditerranée a tenu son assemblée générale. Sur l’exercice 2018, son chiffre d’affaires se porte à 651 millions d’euros, en hausse de 1,9 %, porté notamment par de bons résultats en IARD (incendie, accidents et risques divers). “Nous avons réalisé un vraie progression en assurance pour les dommages aux biens, en nous concentrant sur deux domaines prioritaires : le potentiel de développement et la rentabilité technique”, précise Michel Penet. En automobile, “les risques sont structurellement déséquilibrés dans la région”. Groupama vise donc plutôt le maintien du parc assuré, avec un objectif de 300 000 véhicules assurés. En santé, “nous faisons partie des caisses du groupe qui ont les meilleurs résultats”. En épargne, “nous atteignons le chiffre historique” de 133 millions d’euros collectés, dont 20 millions d’euros de certificats mutualistes. “Je tiens à remercier les réseaux commerciaux pour leur implication. Nous avons encore du chemin à parcourir, mais nous sommes sur la bonne voie.” En matière de sinistralité, il est certain que 2018 ne fut pas une bonne année pour la marge technique. En revanche, les efforts engagés pour réduire les frais généraux portent leurs fruits : avec 11 millions d’euros d’économie, “on rejoint le peloton des autres caisses du groupe”. Au final, la caisse régionale présente un résultat comptable de 6,2 millions d’euros.

Les élus, au cœur du dispositif

“2018 fut une année globalement bonne”, synthétise le président, Jean-Pierre Constant. “Même si l’on peut toujours mieux faire.” 2018 voit l’aboutissement du projet de remutualisation Gamma. “Le mutualisme, c’est bien de le dire, mais c’est mieux de le faire. Nous permettons ainsi au plus grand nombre de construire leur vie en toute confiance. Et pour cela, notre connaissance du terrain est un atout indéniable, même si nos résultats sont soumis aux caprices du temps. Nous avons la plus belle région, mais aussi la plus touchée par les intempéries.” Sur 40?évènements majeurs identifiés par le site de veille hydrométéorologique, Predict services, en France en 2018, un tiers s’est déroulé sur le territoire de Groupama Méditerranée. Face à ces sinistres, l’implication des élus Groupama est un atout indéniable : “qui con­naît un assureur dont les élus viennent sur le terrain, pour accompagner les sociétaires en difficulté ? Grâce à l’expertise de nos élus, nous pouvons traiter plus rapidement les dossiers”.

2018 a été marquée par le lancement de grands projets immobiliers, dont le siège d’Aix-en-Provence, qui a pris du retard, mais devrait être livré au 2e trimestre 2020. En juillet prochain, ce seront les nouveaux locaux d’Avignon qui seront inaugurés. L’immobilier est un point qui tient particulièrement à cœur au nouveau président, qui souhaite le faire grandir pour mieux le transmettre, car “il représente notre avenir”.

Vice-président du conseil d’orientation mutualiste de Groupama, Laurent Poupart a répondu avec plaisir à l’invitation de Jean-Pierre Constant. Il a souligné la mise en place des premiers Trophées pro, dont le gagnant fut le candidat de la zone méditerranée, Iadys, qui a développé une solution pour la collecte de déchets marins. Il a annoncé le développement de solutions pour la télésurveillance des biens avec Orange. En matière de sponsoring, les marches solidaires ont rapporté l’an passé 298 000 euros à la fondation Groupama. Puis il a présenté “un résultat national de belle facture” avec 450?millions d’euros, et une progression de 4 % du chiffre d’affaires qui atteint 14,3 milliards d’euros : + 2,7 % en assurance de biens, + 5,3 % en assurance des personnes. Le groupe a également bénéficié d’une vente immobilière importante à la Défense.

 Magali Sagnes


Groupama Méditerranée poursuit son plan d’actions autour de trois grandes orientations : la qualité de service, l’accélération de la croissance, et l’efficience économique, comme l’a rappelé le directeur général, Michel Penet.

OPA - Serv. publicsMutualismeGroupama Méditerranée assurance assemblée générale sinistres Jean-Pierre Constant Michel Penet