La Foire de Brignoles retrouve son public

Publié le 21 octobre 2021

Organisateurs et partenaires de la Foire se sont retrouvés en nombre pour l’inauguration de la manifestation, le 9 octobre. © G. Lantes

Après une annulation et un report pour cause de crise sanitaire, l’édition centenaire de la Foire de Brignoles en Provence Verte marque un renouveau très attendu par les différents acteurs du territoire.

Bénévoles du comité d’organisation, élus, acteurs économiques et visiteurs l’attendaient avec impatience. Après avoir été annulée l’an dernier, puis déplacée du printemps à l’automne cette année, la Foire de Brignoles est de retour ! "Plus de deux ans sans Foire c’est assez, et tout le monde avait envie de la retrouver", se réjouit le maire de Brignoles, Didier Brémond, à l’occasion de l’inauguration du 9 octobre. "Il y a comme un vent de liberté qui fait avancer ce territoire", apprécie, pour sa part, François de Canson, conseiller régional représentant le président de la Région, Renaud Muselier. "Il faut saluer le travail réalisé tout au long de l’année, main dans la main avec les collectivités et les bénévoles", ajoute Marc Giraud, président du Conseil départemental du Var.

"On ne voulait pas perdre !", lance, à son tour, le président de la Foire de Brignoles, Thierry Ballatore, en remerciant le soutien fidèle des partenaires institutionnels et économiques du territoire, et en saluant l’indéfectible engagement des bénévoles de l’organisation. D’autant que l’évènement, créé en 1921, fête ses 100 ans cette année. "Nous sommes heureux de fêter ce centenaire. Annuler la Foire en 2020 et surtout la reporter en 2021, qui plus est en octobre, n’a pas été chose facile. Tout cela n’a pu se faire que par la volonté du comité de rendre hommage à nos prédécesseurs. Cent ans de bénévolat, ça se fête !", insiste Thierry Ballatore. Et pour l’occasion la 91e édition de la Foire de Brignoles est placée sous le signe de l’innovation, avec des démonstrations de drones, l’exposition d’un véhicule à hydrogène et un pavillon consacré aux innovations à l’œuvre sur le territoire.

Innovation et agriculture

"L’homme qui symbolise notre attachement à l’innovation, c’est Gérard Mourou, Prix Nobel de physique 2018, qui a gentiment accepté de venir inaugurer notre Foire et de parrainer les Trophées de l’innovation du vin en Provence du Cluster Provence Rosé", souligne le président de la Foire. Issu d’une famille varoise qui trouve ses racines entre La Verdière et Saint-Martin-de-Pallières, le physicien – membre du haut collège de l’école polytechnique – est le co-inventeur d’une technique d’amplification laser, qui intervient dans la chirurgie réfractive de l’œil et de la cataracte. Et il connaît bien Brignoles : sa mère y a été à l’école, son beau-père y a fondé l’entreprise bien connue 'Blanc et Rochebois' avec l’ancien maire de la commune, sa belle-mère y a été directrice d’école et son grand-père, maçon, a participé à la construction du Hall des expositions de Brignoles, bâti à la fin des années 30 pour accueillir la Foire. C’est donc avec une certaine émotion que Gérard Mourou participe à la Foire cette année. "Le Nobel est un prix qui change la vie. On est invité partout dans le monde, par tous les chefs d’État, et on a aussi la chance d’inaugurer la Foire de Brignoles", s’amuse-t-il.

Pour le nouveau sous-préfet de Brignoles, qui découvre la Foire, "c’est une fierté d’être le sous-préfet du centenaire. Cette Foire, à l’image de la ville et de la Provence verte, est engagée dans une dynamique extrêmement positive", estime le représentant de l’État, avant de saluer tout particulièrement les racines agricoles de la manifestation. "Le monde agricole, c’est le grenier de la France. On n'irait pas bien loin sans les agriculteurs, dont les métiers ne sont pas toujours bien valorisés", souligne-t-il.

Village de producteurs, forum des métiers de l’agriculture, dégustations de produits, journées et conférences thématiques mettent l’agriculture sur le devant de la scène lors de cette 91e édition de la Foire de Brignoles. Sur le stand de l’agglomération Provence Verte, un simulateur de réalité virtuelle propose aussi de s’entraîner à la taille de la vigne. Après l’organisation d’animations autour de la viticulture, de l’oléiculture, de l’irrigation, de l’élevage, de la transition écologique et de l’emploi agricole, la Foire s’achève ce week-end autour du maraîchage et de l’horticulture. "La Foire, c’est aussi un lieu de rencontre et de convivialité. Le Club des entrepreneurs, la salle de conférences, les salons de dégustation et le village de producteurs en sont le témoignage", souligne Thierry Ballatore.

Pour le président de la Foire, "entreprendre, c’est oser. Pour cela, il faut sortir de sa zone de confort, remettre en cause ses propres réflexions, s’ouvrir sur l’extérieur". Et c’est dans cet esprit que le comité d’organisation de la Foire s’attelle à préparer l’édition 2022. Le rendez-vous, reprogrammé au printemps comme de coutume, arrive vite, puisque la Foire de Brignoles devrait ouvrir ses portes le 7 mai l’année prochaine. 

Gabrielle Lantes


Les visiteurs étaient au rendez-vous dès l’ouverture pour découvrir les stands des exposants, le pavillon des innovations ou les animaux de la grande ferme. © G. Lantes

OPA - Serv. publicsFoire de Brignoles en Provence Verte Thierry Ballatore centenaire