Première promotion de conseillers en apithérapie

Publié le 04 mai 2021

De g. à d. : Marie-France Grau et Elisabeth Jeuffrain, deux stagiaires ravies de leurs formations et Noémie Chauvidan, formatrice représentante de l’AFA. © G. Lantes

Le Centre de formation professionnel pour adulte de l’Agricampus de Hyères vient de former 13 stagiaires de tous horizons à l’apithérapie. Un cursus unique en France.

Pratique millénaire qui consiste à utiliser les produits de la ruche sur le vaste champ de la santé, l’apithérapie connaît un regain d’intérêt ces dernières années, notamment porté par la communauté scientifique à travers le monde. En France, la très sérieuse Association francophone d’apithérapie (AFA) travaille, depuis 2008, à la reconnaissance et la promotion des bienfaits diététiques, prophylactiques et thérapeutiques des produits qu’offrent les abeilles auprès du milieu médical et paramédical.

Dans ce but, le CFPPA de Hyères et l’AFA proposent une toute nouvelle formation de "conseiller en apithérapie de prévention et de bien-être". En cours d’enregistrement au répertoire national des certifications professionnelles, elle s’articule autour de trois modules de compétences : les fondements de l’apithérapie et la connaissance des produits de la ruche ; la connaissance en anatomie, physiologie et biologie humaine ; et les propriétés et usages des produits de la ruche. Le cycle se déroule sur 350 heures de formation théorique, et 70 heures de stage professionnel.

La première session organisée par le CFPPA de Hyères s’est achevée le 1er avril pour 13 stagiaires venus de tous horizons. La formation s’adresse, en effet, aussi bien à des demandeurs d’emploi qu’à des professionnels de l’apiculture, du soin ou de la distribution de produits naturels. "C’est une formation reconnue pour son caractère innovant qui est prise en charge par le Conseil régional, et qui est donc gratuite pour les apprenants", indique Geneviève Belleuvre, directrice du CFPPA.

Une formation pour promouvoir les vertus des produits de la ruche

"Cette formation touche à beaucoup de domaines d’activité. C’est une première du genre en France, mais l’Association francophone d’apithérapie reçoit de plus en plus de sollicitations, et nous préparons la création d’autres formations. Aujourd’hui, conseiller en apithérapie de prévention et de bien-être, c’est un métier. Et nous travaillons à le crédibiliser, à le professionnaliser et à le faire reconnaître", explique Noémie Chauvidan, formatrice représentante de l’AFA. Comme elle, un formateur référent en apiculture du CFPPA, un allergologue, un vétérinaire, un nutritionniste, un naturopathe et une apicultrice interviennent dans le cadre de la formation.

Elisabeth Jeuffrain, du domaine de Violaine, près d’Aix-en-Provence, apprécie la richesse et la diversité des apprentissages. "Nous avons beaucoup appris, dans énormément de domaines, jusqu’au massage au miel qui est un moment merveilleux", souligne-t-elle. Elle souhaite désormais créer un centre de bien-être à la ferme. "Nous avons sur le domaine des vignes, du maraîchage, des fruitiers, des oliviers, des plantes aromatiques et à parfum, et des ruches. En regardant tout ça, je me suis dit qu’il y avait quelque chose de nouveau à faire. J’ai d’abord fait une formation cosmétique, avant de suivre cette formation en apithérapie à Hyères. L’idée est maintenant de travailler sur le bien-être avec les productions du domaine, en particulier ceux produits par les abeilles. Je prévois, entre autres, de créer un espace de respiration de l’air de la ruche, les phéromones en lien avec l’activité des abeilles ayant des vertus relaxantes", présente-t-elle. Pour Marie-France Grau, naturopathe sur La Garde, cette session de formation vient en complément de la formation en naturopathie qu’elle a également suivie au Centre de formation professionnelle pour adultes de Hyères. "Je propose déjà de la phytothérapie, de la gemmothérapie et de l’aromathérapie. Ce sera donc un plus, une corde supplémentaire à mon arc. Je crois beaucoup aux vertus des produits issus de la ruche, qui méritent d’être davantage reconnus et utilisés", soutient-elle.

Treize stagiaires forment ainsi la première promotion de conseillers en apithérapie de prévention et de bien-être du CFPPA de l’Agricampus du Var. Une prochaine session doit être organisée en janvier 2022. L’admission se fait sur dossier et entretien et est ouverte titulaires d’un diplôme de niveau 4 (bac).

Gabrielle Lantes

 

Contact :

CFPPA de Hyères, Agricampus du Var, 52 chemin de Saint-Lazare, 83400 Hyères

04 94 00 55 55 ou 06 13 53 79 07

cfppaformations@agricampus.fr


OPA - Serv. publicsAgricampus du Var CFPPA de Hyères apithérapie formation