Rendez-vous pour l’édition du centenaire de la Foire de Brignoles

Publié le 14 juillet 2020

Thierry Ballatore, président de la Foire de Brignoles, travaille avec tous les bénévoles du comité d’organisation à construire une édition pleine de nouveautés, pour le centenaire de la manifestation, en 2021.

Contraint d’annuler l’édition 2020 à cause de la crise sanitaire, le comité d’organisation de la Foire de Brignoles promet de belles retrouvailles, du 17 au 25 avril 2021, pour fêter le centième anniversaire de la manifestation.

Créée en 1921, la Foire de Brignoles a dû être annulée à plusieurs reprises au fil du temps. Il y a notamment eu les années de guerre, un épisode de grand vent qui avait arraché une partie des chapiteaux dans les années 70 et, désormais, la crise de Covid-19, qui restera dans les annales.

C’est bien sûr à grand regret que les organisateurs ont dû renoncer à cette 91e édition, programmée sur la seconde quinzaine d’avril. Mais les équipes sont restées mobilisées. “On a réfléchi un moment à organiser un évènement à l’automne. Mais le créneau est difficile, et il y avait encore trop d’incertitudes. L’idée est donc de mettre le paquet sur l’édition du centenaire de la création de notre foire“, indique le président du comité d’organisation, Thierry Ballatore.

Retour aux sources

Cette foire s’inscrira dans la continuité sur tout ce qui concerne l’aspect exposition et commercial. Nous souhaitons, en parallèle, revenir à l’ADN de la manifestation, qui était de montrer les dernières innovations agricoles : car l’agriculture reste un pôle économique important du territoire. Nous voulons aller plus loin, en présentant les nombreuses choses qui évoluent, au niveau technologique jusqu’au marketing, en lien avec l’agriculture et l’environnement“, poursuit Thierry Ballatore.

Un pavillon ‘Terre d’innovations’ sera ainsi consacré aux nouveaux outils agricoles et pratiques culturales. Il accueillera aussi les lauréats des Trophées de l’innovation, portés par le Cluster Provence Rosé autour du vin. Un partenariat est également en cours de finalisation avec le Crédit Agricole, qui exportera son ‘Village by CA’, réseau d’accompagnement de start-up régionales, de Valbonne à Brignoles.

À proximité de ce nouveau pavillon, un espace sera dédié aux assises de l’agro-écologie, où seront proposés conférences, démonstrations, master class et dégustations, autour des différentes filières agricoles. “Il s’agit de proposer des rencontres à la fois professionnelles et agréables, qui permettraient en plus de faire venir un public plus jeune, d’élèves en lycée agricole notamment. Car une foire se doit d’être pédagogique“, souligne le président Ballatore.

Le comité d’organisation entend également mettre l’accent sur les circuits courts, en mettant en avant les producteurs et les produits du territoire, en lien avec les différents concours de la foire. “Il y a encore des choses à améliorer, pour mieux promouvoir les produits médaillés. Nous avons de très beaux concours des vins, des huiles, des miels et, maintenant, un des plus beaux concours des fromages de France, il faut le faire savoir !“, insiste Thierry Ballatore. 

Tisser des liens nouveaux

Pour le président de la Foire de Brignoles, le centenaire doit aussi être l’occasion de créer de nouveaux liens. Après le succès du ‘Club des entrepreneurs’, qui rassemble aujourd’hui une centaine d’entreprises de la région, un ‘Club des amis de la Foire’ va voir le jour. Ce “fan-club“, permettra aux amoureux de la foire, s’étant acquitté d’une cotisation de 100 €, de disposer d’un pass permanent, et d’être informés en priorité des actualités et évolutions de la manifestation. “Plein de gens connaissent cette foire, qu’ils aiment et qu’ils pratiquent. Il faut que ces gens-là soient plus étroitement associés à ce que l’on fait, pour pouvoir communiquer et devenir des ambassadeurs“, explique Thierry Ballatore.

Dans le même esprit, en direction des professionnels cette fois, des kits partenaires allant de 2 000 € à 12 000 € ont été créés, dans le but de donner de la visibilité aux entreprises qui souhaitent s’impliquer dans la stratégie de la foire. “J’ai toujours eu l’habitude de travailler en équipe, et c’est ce que l’on fait au sein du comité. Il y a des compétences et des énergies à mobiliser, il faut savoir organiser tout ça“, estime le président de la Foire de Brignoles. Ces nouveaux outils doivent venir contrer le bashing dont la foire fait régulièrement l’objet. “On entend des critiques, il faut aussi faire entendre ceux qui aiment cette foire“, soutient Thierry Ballatore.

Le comité d’organisation s’appuiera aussi, bien évidemment, sur ses fidèles partenaires, et travaille à l’édition anniversaire de 2021, en étroite collaboration avec la Ville de Brignoles et la communauté d’agglomération Provence Verte, la Chambre d’agriculture, la Chambre de commerce et d’industrie, les organismes financiers et assureurs, sans oublier le LEAP de Saint-Maximin, dont les élèves seront, cette année encore, impliqués dans l’organisation. Et bien sûr, les équipes salariée et bénévole de la foire sont toujours sur le pont, pour que le rendez-vous soit un succès !

Gabrielle Lantes


Foire de Brignoles centenaire Thierry Ballatore