Vendanges : un millésime qualitatif… à défaut de gros volumes

Publié le 01 septembre 2020

Le taux de mécanisation important du vignoble des Côtes de Provence est un atout indéniable cette année, compte tenu de la crise sanitaire.

Débutées le 15 août pour les secteurs les plus méridionaux du vignoble des Côtes de Provence, les vendanges 2020 préfigurent un millésime de qualité, mais des prévisions de volumes en baisse par rapport à l’an dernier.

“Une année compliquée“ : pour l’ensemble des professionnels de la vigne et du vin du département, 2020 est une année dont ils se seraient bien passés, en raison de l’accumulation de problèmes qu’elle aura vu surgir. Celle-ci avait pourtant bien commencé avec un hiver doux (le plus chaud depuis 1900), qui avait accéléré la floraison, mais qui s’est poursuivi par un printemps calamiteux, marqué par la crise du Covid et les gelées de la fin mars, dont les dégâts sont très inégaux, d’un secteur géographique à l’autre. Comme le relève Laurence Hugou, directrice de l’ICV Provence : “L’impact du gel des 25 et 26 mars a été trop fort pour espérer une récolte normale. Les estimations de perte de rendement oscillent entre -30 % et

-50 %, dans les secteurs concernés, principalement sur les cépages précoces, comme le grenache, mais aussi sur le cinsaults et la syrah .“ C’est dans ce contexte que les vendanges ont débuté, autour du 15 août, dans les secteurs proches du littoral, traditionnellement plus précoces. S’il est encore trop tôt pour avancer des prévisions de volumes précises, les premiers retours sont en revanche “plutôt bons d’un point de vue qualitatif, avec de beaux jus, une belle acidité et des baies plus grosses que l’an dernier“, note l’ICV Provence. Laurent Rougon, président des Vignerons coopérateurs du Var, s’attend, quant à lui, à une petite récolte, avec des vendanges “pas faciles“, en raison de l’hétérognéité des maturités d’une parcelle à l’autre, “même dans les secteurs peu impactés par le gel, comme La Londe où la récolte est peu importante, en raison des faibles pluies de printemps.“ Laurent Bunan, président des Vignerons indépendants du Var, prévoit pour sa part “des rendements en jus plus favorables qu’en 2019, de l’ordre de + 20 %, et une belle récolte pour le secteur de Bandol, si les conditions restent optimales dans les prochaines semaines“.

La hantise de cas de Covid lors des vendanges

Stoppés par la crise sanitaire du Covid, au printemps, qui a entraîné une baisse de chiffre d’affaires (jusqu’à -50 %), les caveaux de vente des domaines et des coopératives ont cependant retrouvé le sourire cet été, grâce à un afflux de touristes hexagonaux. Comme le résume Laurent Bourgon, “Ils ont contribué à sauver la saison... et les meubles“. Laurent Bunan, relève, pour sa part, “une affluence record dans les caveaux et une clientèle qui s’est rajeunie. Le nombre de personnes accueillies compense le panier moyen, en baisse par rapport aux années précédentes.“ La persistance du Covid amène toutefois les directions des coopératives et les propriétaires de domaines à appréhender le déroulement des vendanges 2020, même si chacun s’y est préparé en amont, avec des consignes sanitaires et des gestes barrières désormais bien intégrés, tant pour la récolte que pour la réception du raisin,  les opérations de pressage et de mise en cuve des jus. “Les postes de travail ont été adaptés en conséquence. Nous avons également bénéficié d’une aide de la part de la MSA“, note Laurent Bourgon. Le taux de mécanisation important du vignoble des Côtes de Provence est un atout indéniable pour limiter la propagation du virus. Quant aux secteurs où la récolte s’effectue manuellement, des consignes ont été données, ou le seront, dès le démarrage des vendanges, dans les secteurs où elles n’ont pas commencé, précise Laurent Bunan qui se veut rassurant : “Le respect des distances entre les saisonniers est prévu, ainsi que la fourniture de masques et de gel hydro-alcoolique. Mes collaborateurs ont, quant à eux, intégrés, depuis le déclenchement de la crise sanitaire, les gestes barrières. 

Julien Dukmedjian

 


Côtes de Provence vendange saisonnier vinification vigne vignoble